Souterrains de Lyon LaTaupeVousGuette
   
 
  Les Bassins Filtrants et la Pompe de Cornouailles



Le 19ème siècle ne manque pas d’inventions et d’innovations en tout genre. Lyon n’y échappera pas. Et c’est aussi dans l’alimentation en eau potable que les esprits seront les plus créatifs. Délaissant les nombreux mais très insuffisants puits et eaux de sources des galeries souterraines des collines, c’est au niveau du quartier Saint Clair, que l’eau du Rhône toute proche alimentera par infiltration d’énormes bassins souterrains voûtés. Une usine comprenant trois énormes balanciers de 35 tonnes chacun, appelés aussi Pompes de Cornouailles permettra de redistribuer l’eau dans les tuyaux des réseaux de la Ville. Ces pompes fonctionneront de 1856 à 1910 et les bassins d’une surface totale de 7000m² seront utilisés jusqu’en 1976. De nos jours, seule une superficie de 4000m² d’eaux limpides de couleur turquoise reste visitable. Nous pénétrons dans un monde de fontes et d’aciers, de rugissements et de vapeurs de l’ancienne usine, dans un univers d’eaux écarlates où les notes cristallines des gouttelettes tombent des voûtes sur les miroirs d’azur des bassins filtrants. Ce sont dans ces lieux où s’opposent puissance industrielle et quiétude d’eaux limpides que l’alchimie de l’eau et de l’acier nous plonge dans ce monde où l’univers de Jules Verne renaît et l’antre du capitaine Némo ressurgit.

Plongeon dans les eaux claires d'une cathédrale inondée.

Note : c'est en 1993, qu'avec 2 compères, nous découvrions ce lieu magique, alors abandonné et ouvert à tous. Décharge publique, de nombreux innondices flottaient ou reposaient au fond des bassins. Puis avec la construction de la trémie couverte de Bellevue, en bordure du Rhône, la citerne a bel et bien faillit disparaître. Il en a fallu du temps, pour démontrer et persuader que l'on avait un véritable patrimoine sous nos pieds. Depuis, une association gère les visites de ce remarquable site.

Le site : Où en est-on?
 
La Taupe creuse son trou... Il est drôle de se perdre sur la toile et de tisser un réseau souterrain... Certains chapitres n'ont pas encore vus le jour. Le site évolue et vit également par vos courriels et commentaires, beaucoup de demandes pour des sons, des vidéos, de nouvelles rubriques souterraines. Alors...patience.
Publicité
 
Commentaires, courriels
 
N'hésitez pas à laisser vos idées, vos questions ou suggestions sur le site. Tout le monde peut lire vos textes dans la rubrique ' vos commentaires sur le site'. Pour un message plus 'privé', envoyez-moi un courriel. Merci.
Danger accès interdit
 
Arrêté municipal n° 505 89 12 du 22-02-1989

Les réseaux de l'Ombre se ferment les uns après les autres. Les autorités verrouillent à cause de quelques cataphiles malveillants et sans scrupule. Le dialogue est à nouveau rompu. Quel dommage...
Juste quelques infos au passage
 

 Tunnel Croix Rousse.

 De nouvelles photos.

Remerciements
 
Pour leur patience, leur disponibilité, leur différence, je tiens à remercier parmi la nombreuse faune cataphile: le Chat (27ans déjà qu'on se supporte), les vieux de la vieille avec lesquels j'ai découvert le dessous de Lyon (le Rat, l'Araignée, la Salamandre, la Fouine, le Mulot, Souquette, Janmichmuch, Antoine, Agnès, Boris...), mais aussi Superflux (émérite photographe!), Gandalf (spécialiste de ripailles sous le pavé), l' Ocra Lyon, le Ver Luisant, la Souris Verte, la Chouette, Schfett, la Schtroumphette, la Grenouille, le Lézard, Poisson, Esion, les Cafards Associés pour leur musique 'Underground', le récent clan des 'Gicleurs', les nouvelles venues (la Rampeuse, la Baigneuse, Choupette...) ainsi que les fort nombreuses créatures du Diable, les multiples rêveurs, passionnés du sous sol lyonnais et les nombreux farfadets que l'on croise parfois au détour d'un obscur tunnel. Je n'omets pas tous les indics, espions, et les très nombreuses personnes qui, du dessus ou du dessous, m'ont autorisé à percer leurs secrets en m'ouvrant aimablement leurs portes... Je n'oublie surtout pas Michel Garnier, le plus ancien des cataphiles lyonnais, dont la connaissance et la sagesse m'ont beaucoup apportés (décédé à 90ans) Un grand merci tout particulier pour celles qui m'ont poussé à créer ce site (la Rampeuse, Emma), mais aussi Mélanie (qui veille dans l'Ombre) pour ses critiques et ses remarques.
 
Quelques 79907 visiteurs ont été curieux d'y jeter un oeil.
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
La Nuit...faite de rêves et d'imaginaire...